samedi 2 décembre 2017

une stèle
au cimetière des causes perdues...


ÉPITAPHE
  
Bref résumé de notre éphémère                collectif  anti-linky bergeracois!

-         3 décembre 2016
c'est l'émergence d'une prise de conscience accompagné de la volonté de s'engager dans une action à définir pour une vingtaine de personnes…
Rendez-vous est pris et confirmé pour 7 janvier 14 Heures, à l'établissement "Le Riche".
-         7 janvier 2017
Réunion au "Le Riche", annoncée par le Sud-Ouest, avec intervention de Daniel du CCC24, filmée de bout en bout par "Canal Pourpre" (clip YouTube)-
Le collectif se crée, un potentiel d'une quarantaine de personnes, un blog, une adresse mail.
-         23 janvier
-         14 Mars
-         17 Mars
Suite Réunion, article Sud-Ouest
-          23 Mars
-         27 juin
courrier personnalisé au Maire ainsi qu'à chaque élus … resté lettre morte!
http://collectifcompteurcommunicantbergerac.blogspot.fr/2017/06/
-         12 septembre
Mot de la fin et clips en suivant:
http://collectifcompteurcommunicantbergerac.blogspot.fr/2017/09/
                               -     14 octobre 
comme un dernier baroud d'honneur, la Pétition à HULOT:


L'inconscience de nos édiles, allant de pair avec celle d'une majorité silencieuse,
eut raison de l'investissement et des espoirs de notre collectif,
qui, malgré les efforts conséquent de certains de ses membres, finit par s'étioler…
jusqu'à se réduire à néant.

Pour mettre les idées au clair, le lien suivant fournit un explicatif détaillé et accessible concernant la technologie du "Courant Porteur en Ligne" dit CPL, base du fonctionnement des compteurs communicants Linky, qui nous est peu à peu imposée:
http://collectifcompteurcommunicantbergerac.blogspot.fr/2017/11/cpl-et-protection-le-linky-etant-en.html   
Pour ceux qui, à juste titre, craignent pour leur santé et celle de leurs enfants, il ne reste plus qu'à se prémunir chacun de son côté, en acquérant un filtre CPL.
En fin de cet exposé et sans préjuger d'offres alternatives qui ne manqueront pas de se voir proposé face à une demande qui ira nécessairement s'accroissant, dans l'immédiat et en l'état, voici qui semble correspondre, sans que nul à ce jour et à ma connaissance n'ai encore attesté de sa fiabilité. Toute suggestion et fruits d'expérimentation seront bienvenus et appréciables.
          
Quelques réflexions.
Le microcosme bergeracois est à l'image de notre société,
le mot de la fin revenant aux Pouvoirs et Lobbys associés,
et leur course folle au profit incessant!
Ainsi va ce monde désordonné...
La part belle aux "premiers de cordée",
- nouveau crédo du pouvoir en place -
en bout de file l'aigreur des délaissés,
allant croissant, allant s'amplifiant,
cependant que la fortune des nantis s'étend! 
                                 Ainsi va ce monde désordonné.... 
... à moins d'un changement profond des mentalités,
que malheureusement nul n'est réellement en mesure d'initier.

Sans cesse et sans répits, nous nous laissons maladivement happer,
par nos démons d'antan, encore et toujours agissant...


Une remis en cause profonde s'impose!

Le cycle en cours a fait son temps,
fin de règne et délabrement,
avec regains d'autoritarismes simultanément.

Un nouveau modèle doit venir à émergence, 
le moment est venu de sortir de l'inconscience !

De l'obscurité rejaillira la lumière!
Si, à terme, tous les êtres en seront animés,
c'est l'esprit de jeunesse qui saura l'initier... 
Car, dans un système finissant, dont tout un chacun est partie prenante,
la tendance acquise nous pousse à œuvrer à son maintient et ce,
quelques radicales, en apparence, soient les alternatives suggérées.
Inversion et confusion des genres!

L'introspection individuelle devient déterminante.
Ouvrant la voie à la compréhension profonde,
elle permet de démystifier "sa" propre importance
au profit de l'authenticité de l'être au sein du règne de l'interdépendance!
L'"indignité" qui nous saisit face aux tendances pernicieuses,
est la première marque de l'éveil de la conscience.
Une cause perdue n'est pas forcément une défaite,
et le poison peut se muer en nectar,
si la "magie" qui opère à maints niveaux,
réinvestie le désert existentiel que nous avons façonné!

commentaires et suggestions des lectrices et lecteurs seraient les bienvenus
un blog sert, entre autre, également à cela.... 
J'aurais à cœur de répondre à tout questionnement ;-)