lundi 17 juillet 2017



À LIRE DE TOUTE URGENCE

Vous avez reçu ou allez recevoir par mail de la part d’EDF ceci, ne cliquez même pas : cela pourrait être utilisé par EDF pour dire que vous avez « accepté » !!! 


Concernant nos contrats ERDF 
(Contrats ERDF avant et après 1er février 2014).
 
Il y a le contrat ancien qu’à peu près 80% des abonnés ont qui est le contrat d’avant le 1er février 2014. Ce contrat est donc antérieur au 1er février 2014. Il comprend 4 pages. Ce contrat définit les obligations d’ERDF comme fournisseur professionnel et ERDF a l’obligation de respecter ce contrat c’est à dire qu’ERDF ne peut pas changer les termes du contrat. Un contrat vaut loi. Et il ne peut pas modifier la qualité et les caractéristiques de l’électricité. Or dans ce contrat, il est stipulé qu’il y a une seule fréquence qui est 50 Hz et c’est une norme qui a été définie par la commission de régulation de l’énergie (CRE) et cette norme, c’est NF EN 50-160 qui apparaît clairement dans le contrat.
Ce contrat protège les 80% de la population (35 millions d’abonnés) dans le sens où la population peut refuser le changement de compteur puisque l’électricité serait modifiée dans sa structure et dans sa qualité.
Donc pour les personnes qui ont ce contrat datant d’avant le 1er février 2014, juridiquement il n’y a rien d’autre à faire que de refuser par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) adressée à ERDF disant que vous refusez ce compteur Linky en raison de la modification unilatérale de votre contrat qui découle de l’installation de ce nouveau compteur.

Cas des personnes qui déménagent ou qui changent de contrat. Abonnements postérieurs au 1er février 2014. Le contrat passe de 4 pages à 12 pages. Il est stipulé dans ce nouveau contrat dans l’article 2-8-21 que le fournisseur se réserve le droit de modifier la qualité de l’électricité distribué.
Il impose une deuxième fréquence qui ne sera plus la fréquence 50 Hz mais qui sera la fréquence qui va de 95 kHz à 490 kHz.
Donc, il n’y a plus une seule fréquence comme dans le précédent contrat mais une deuxième fréquence qui n’est plus celle de la fourniture d’énergie électrique, mais une fréquence destinée à véhiculer des informations montantes et descendantes, donc non seulement de mesures mais aussi de pilotage à distance.
Il reste une solution juridique dans ce cas de contrat d’après février 2014 parce que il y a une loi du 7 décembre 2006 qui est une loi relative au secteur de l’énergie, loi 2006-1537.
Il est clairement stipulé que le gestionnaire d’un réseau d’électricité ou de gaz est chargé d’exercer les activités de comptage pour les utilisateurs raccordés à son réseau. Ces activités de comptage, c’est la fourniture, la pose, le contrôle métrologique, l’entretien.
Il n’est d’aucune manière stipulé que le gestionnaire de réseau peut s’approprier le contrôle des puces intégrées dans tous les appareils domestiques destinées à la domotique personnelle.
Donc ERDF peut prendre à distance le contrôle de tous les appareils électriques et ça, ça n’est pas stipulé même dans le nouveau contrat.
Donc pour refuser le compteur si l’on a un contrat postérieur au 1er février 2014, il existe un recours en faisant mention de cette loi 2006-1537 du 7 décembre 2006.
Le fournisseur d’énergie doit assurer lui-même le comptage. Il n’est nulle part stipulé qu’ERDF a le droit de tout savoir sur votre installation à distance et de faire ce qu’il veut de vos appareils électriques à distance.
À partir du moment où Next-Up a extériorisé ces informations juridiques, c’est à dire grosso modo en 2013, comme par hasard ERDF en a eu conscience et comme par hasard ERDF s’est appliqué à mettre en conformité son contrat.
Il va falloir donc que chacun veille à ne pas être victime d’un abus de droit que constituerait le changement de son compteur. Il est plus compliqué de revenir à l’ancien compteur après son remplacement par un Linky que de conserver son compteur de départ en faisant valoir l’abus de droit que son remplacement représenterait au regard de la loi 2006-1537 du 7 décembre 2006.
https://lesmoutonsenrages.fr/2016/05/16/comment-refuser-legalement-le-nouveau-compteur-linky-d-edferdf/

ACTION COLLECTIVE CONJOINTE EN JUSTICE 
                                      CONTRE LINKY
La période des vacances, pour ceux dont le compteur est à l’extérieur de leur domicile est une période à haut risque de voir remplacer leur compteur en leur absence.
Un cabinet d’avocats a lancé une action collective conjointe en justice contre les compteurs Linky.
Les actions collectives conjointes regroupent un grand nombre de plaintes individuelles mais similaires. Les nouvelles technologies permettent de traiter ces dossiers de masse de manière coordonnée.
L’action collective conjointe a un grand avantage ; elle assure une unification rapide de la jurisprudence et peut peser sur les choix économiques et stratégiques de certains acteurs qui ne comprennent que le rapport de force.
Les actions collectives conjointes permettent également une mutualisation du coût des procédures. 

Toute personne résidant en France peut s’y inscrire pour une somme modique, que le nouveau compteur ait déjà été installé ou non. Les principaux objectifs sont les suivants :
— empêcher la pose de nouveaux compteurs en faisant valoir la légalité du refus pour toutes les personnes participant au procès
— faire remplacer les compteurs communicants déjà posés pour toutes les personnes participant au procès
Pour en savoir plus et s’inscrire :

https://mysmartcab.fr/christophe-leguevaques/actions/refus-linky

Merci de diffuser cette information à tous vos contacts afin que l’action puisse démarrer dès la rentrée.
Plus nous serons nombreux à participer à cette action, plus elle sera efficace. 


 

jeudi 13 juillet 2017


LINKY le maléfique





LINKY le Maléfique


voir le clip:



LINKY le maléfique
 flique et intoxique

courant porteur en ligne
mort lente à domicile
nos neurone dénaturés
nos jugements phagocytés

technologie sans discernement
début d'un lent dépérissement…
stress cellulaire oxydatif
vertiges furtifs
maux  à la chaîne
cœur à la peine…
affections musculaires
altérations articulaires
maux de tête prégnants
troubles cardiaques s'accroissant
mémoire en perdition
défaillance de la concentration
jusqu'aux ravages du cerveau…
Vieux avant l'âge
Alzheimer ravage
une jeunesse dénaturée 
par une vieillesse prématurée…
On est repu
on n'en peut plus…
Le flux s'accroît,
irréversible, le mal s'abat,
la nature humaine
se gangrène
et pour finir
cancers en devenir
déprime en prime
on s'y perd
à quoi ça rime
à quoi ça sert…?
cancers cancers…

L'ensemble de la population
élevée au rang de cobayes
pour une expérimentation
menée vaille que vaille….

Y a pas de danger
disent-ils
pas pire qu'une télé
mentent-ils
contresens technologique
fallacieuses analogies
le CRIIREM s'indigne, critique,
ENEDIS passe outre
nous embobine.

Point d'accès pour une intrusion sans limite,
Linky est prévu pour être le pilote émérite
pour nombre d'objets connectés
qui vont nous surveiller,
qui vont nous contrôler
sans cesse et sans répit,
allant croissant
allant s'amplifiant
au fur et à mesure de l'avancée
de technologies dites évoluées…
Plus une once de liberté
notre autonomie sacrifiée,
tout comme notre santé!

Non, non, non et non!
Ne mettons pas le doigt dans cet engrenage
qui, à terme, nous réduira en esclavage
sans rémission, zombies d’un autre âge,
proies faciles à manier à l’envie
par les nouvelles oligarchies
de l’argent, des lobbies des industries
et pouvoirs associés,
conglomérats apatrides
se riant et de l’homme et des frontières,
de l’eau, de l’air et de la terre…

Je suis un grand-père, père, arrière-grand-père,
j’en appelle à l’ensemble de mes pairs
il n’est plus question de se laisser faire!
Médiator, amiante, sang contaminé
et autres avanies d'un récent passé
il semblerait que cela n'ait pas suffit…
On a eu notre lot de scandales sanitaires
et celui qu’on nous prépare ici
avec la technologie mise en place du Linky
risque fort de nous coûter très cher!
J’en appelle à la responsabilité de notre Maire:
allez-vous laisser flétrir
sans coup férir
notre superbe cité
sous les griffes tentaculaires
d'une folle surenchère?

Résidants, pères, mères, parents,
Il s'agit de l'avenir de nos enfants,
ouvrons les yeux, écoutez la voix du cœur,
ce qui est en jeu, c'est leur futur bonheur!

Refusez, refusons cette horreur…

et si notre Maire
restait sourd à nos légitimes inquiétudes
face à l'advenue de ces multiples vicissitudes,
rappelons-lui que sans nos voix
il ne serait qu'un simple citoyen lambda
ni plus ni moins tel que nous, parmi nous,
sacrifié, désemparé…

Il ne nous restera plus,
que les yeux pour pleurer !

Linky le maléfique
flique et intoxique!